et un jour tout bascule

Depuis quelque semaines vous entendez parler de notre accident …. La date restera marqué a tout jamais ce samedi 3 .

Cela aurait dut être une belle journée . Nous rentrions de vacances ( à toulon dans la famille de mon homme) . La route c’ était bien passé les enfants ont bien dormi . Vers 4 h du matin nous avons fait un arret pour dormir avec mon mari . Il c’est reposé une heure il me semble et moi aussi . Puis nous avons repris la route . Nous avions déjà fait le plus gros du retour .

Vers 6h45/7h je remarque que mon homme pic du nez . Et je lui fait remarqué » qu’il fait jour et qu’il serait donc plus prudent que je prenne le volant ( comme quoi parfois j’ai des mauvaises idées ) . Il nous restait même pas une heure de route . Il a accepté . Nous avons échangé nos places . Il c’est endormi quasi instantanément , à coté de moi . Moi j’ai pris la route dans la bonne humeur en chantonnant .

Je me rappel m’être arrêté à un feu rouge , en chantant la chanson de louanne . Puis plus rien et bim l’accident . En faite , j’ai redémarré mais je devais être endormi , 700 m plus loin il y a un rond point mais moi je suis allé tout droit et nous avons fait un tonneau (en soleil )

Je me suis réveillé lorsque l’airbag a percuté mon visage (et je peux vous dire que ça fait tout drôle ) j’ai crié de peur pour mes enfants …. et puis mon mari d’un sang froid hallucinant a sorti les enfants un a un . Moi j’étais incarcéré dans la voiture . J’ai entendu que mon fils saignait de la tête , mais qu’il était en sécurité . Les pompiers sont arrivé vite ( plusieurs casernes nous étions 6 dans la voiture ) , le smur . Ils m’ont désincarcéré , pendant qu’ils emmenaient mes enfants et mon mari à l’hôpital . Moi je savais que j’avais quelque chose à la tête (je suis aide soignante dans un service d’urgence) , je me suis vite auto palpé donc je savais que mon visage , mon crane été touché . (mais le plus important pour moi c’était les enfants ) . ON me disait de resté consciente  mais c’était dur .

21317408_695097084022760_8991591714706174362_n

Puis , enfin on m’a sorti de cette voiture qui mine de rien nous à sauvé la vie (car oui tout le monde le dit nous sommes des miraculés) . Départ pour les urgences , examens, sutures au bloc (je savait que mon fils été aussi au bloc ) . Puis on nous a remonté en chambre . J’ai pu découvrir les dégâts sur mon fils . Le chirurgien est venu nous a expliqué (fracture de la vertèbre c1 heureusement non déplacé pour tout les deux , important scalpe du crane , trauma crânien , section du muscle de l’œil … ses mots raisonnent encore )

Mes parents , une fois prévenue ont couru a l’hôpital , mais ils n’ont pas pu nous voir . Nous étions au bloc . Plus tard dans la journée ils sont revenu , ainsi que nos amis proche.ET la même si ils ne veulent pas nous attristé , nous faire peur ou autre on voit la tristesse sur leur visage , l étonnement ou plutôt le choc .)

N’ayant pas le droit de bouger du lit , je ne pouvais pas voir l’étendu de mes blessures . Je sais juste que je ne pouvais que très difficilement avaler , que je ne pouvais pas manger toute seule, ou boire . Je voyais juste mon fils dans  le lit a coté de moi (heureusement ) me montrer qu’il était très fort , bien plus que ce que je croyais .

Il aura fallu que je ruse et que j’ai le droit de me lever pour voir .Moi même j’ai été sous le choc (j’ai d’ailleurs compris le visage défait de mes parents , de mes amis .) . Je suis restée dans la salle de bain un moment a pleurer (je ne voulais pas que mon grand qui faisait le gros dur lors des soins me vois si triste ) . J’ai repris mes esprits , je me suis dit le pire est derrière nous et ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort . Je suis sorti de la salle de bain .

Depuis , on essaie de récupéré , il y a eu l’ablation des sutures (26 pour mon grand , 44 pour moi )qu’on a tourner a la dérision avec ma fabuleuse amie et infirmière virginie .  Il y a eu le retour à l’école avec toutes les peurs et les règles que ca implique (pas de récré , pas de sport , pas de port de cartable ) . Il y a eu toutes les formalités administratives qui n’en finissent pas . Il y a eu les questionnement (comment vivre a peu près normalement quand tu es obligé de tout noté pour ne pas oublié? , comment gérer un quotidien quand ne serais ce que te levé est un exploit ?,  comment gérer les maux de crane qui épuise, énerve, irrite?, comment mon mari va accepté mon nouveau visage? , est ce que mon fils va m’en vouloir toute sa vie? , est ce que mes filles vont être terrorisé en voiture quand j’aurais le droit de reconduire ? …… et j’en passe )

Si je vous fait le récit de cette accident ce n’est pas pour faire pleurer dans les chaumières mais parce que les signes je ne les ai pas vu (la fatigue ) . Je n’ai pas eu chaud ou froid , je n’ai pas senti mes paupières s’alourdir , je n’ai pas senti que j’étais épuisé !! Alors même si on est pressé d’être en vacances ou de rentré, si on se dit je suis fatigué mais dans pas longtemps je serais chez moi  il vaut mieux s’arrêter , passé le relais a quelqu’un qui a dormis. S’ il vous plait faite attention parce que bien que l’on est la chance d’être, en vie les conséquences sont lourdes physiquement , psychologiquement , administrativement ,….  

Par contre il ouvre les yeux sur l’essentiel , sur les amis . Je tiens a remercier mes parents , la marraine de mon fils et son mari , aline et greg , Jennifer et joany, Géraldine, nico et virg , ma meilleure amie depuis … , ma sœur , jean marie, quentin, charlotte, nikko , cacal, steven, ofély et benjamin …   (toutes ces personnes qui par leur soutient , leur aide , nous ont soutenu et continue de le faire )

téléchargement

Je tiens aussi a remercier la marque JANE sans qui mon bébé ne serait sans doute plus là( je vous expliquerais plus tard pourquoi )  , le service des urgences et de traumato , les spécialistes qui nous suivent

téléchargement (1)

Désolé pour le pavé